boréal


boréal

boréal, ale, aux [ bɔreal, o ] adj.
• 1495; lat. borealis « du nord », de boreas « vent du nord; septentrion », du gr.
Géogr. Qui est au nord, appartient au nord du globe terrestre. Hémisphère boréal. nord. Ciel boréal. Cour. Voisin du pôle Nord. Aurore boréale. Régions boréales. arctique . Forêt boréale. taïga. ⊗ CONTR. Austral.

boréal, ale, aux
adj. Du Nord, septentrional. Hémisphère boréal. Mers boréales. Aurore boréale.

⇒BORÉAL, ALE, adj.
GÉOGRAPHIE
A.— Qui se situe au nord de l'Équateur. Anton. austral. Hémisphère, pôle boréal :
1. ... à mesure que s'évasait le cratère, apparurent Fomalhaut du Poisson, le Triangle austral, et enfin, presque au pôle antarctique du monde, cette étincelante Croix du Sud, qui remplace la Polaire de l'hémisphère boréal.
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 91.
P. métaph. :
2. Dans le retard seul existe la différence entre mon quartier et le vôtre. C'est l'hémisphère austral que la rue Saint-Denis sépare de l'hémisphère boréal. Nous sommes vos antipodes. La mode qui est notre commun soleil, ne nous favorise pas ensemble...
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, 1811, p. 144.
En partic. Qui est relatif à l'hémisphère boréal ou qui se trouve dans cet hémisphère. Le lendemain, 30 juin, jour qui correspond au 31 décembre de l'année boréale, était un vendredi (VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 188). Le Copépode Calanus finmarchicus, très commun dans les eaux boréales de l'Atlantique (J.-M. PÉRÈS, La Vie dans l'océan, 1966, p. 50) :
3. Il va [le Rhône] (...) Nord-Sud, usant sa rive droite, atterrissant à la gauche, comme tous ses frères boréaux...
A. ARNOUX, Rhône, mon fleuve, 1944, p. 7.
Spéc., PHYS. [En parlant d'un aimant] Pôle boréal. Celui des deux pôles qui se tourne toujours en direction du nord. Synon. pôle nord ou pôle positif. Anton. pôle austral, pôle sud, pôle négatif.
Vx. Fluide boréal. Fluide auquel fut attribué le pouvoir d'orienter les objets aimantés en direction du nord.
B.— Qui se trouve à proximité du Pôle Nord; qui est relatif à l'extrême nord de la planète. Anton. antarctique. Zone boréale; vents boréaux; contrées, mers, régions boréales :
4. — « Selon vous, je ressemble aux pays boréals, « J'ai six mois de clartés et six mois de ténèbres?
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, Conte d'amour, 1883, p. 359.
P. compar. Une clarté boréale; des lumières boréales; des yeux d'un bleu boréal :
5. ... les galeries s'enfonçaient, dans une blancheur éclatante, une échappée boréale, toute une contrée de neige, déroulant l'infini des steppes tendues d'hermine...
ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 768.
[En parlant de l'air, du temps, etc.] Froid, glacial. Il est si bon de respirer l'air — même boréal — de la campagne (VERLAINE, Correspondance, Lettre à Edmond Lepelletier, t. 1, 1875, p. 164).
P. métaph. Un sourire boréal, une concision boréale :
6. Quant à la culture française, (...) c'était pour elle [Mrs Webb] un ensemble de règles protocolaires, de vieilles recettes sensuelles et de chinoiseries académiques à l'usage des seules classes privilégiées, (...). Si je faisais allusion à quelque coutume française, elle répondait de son air doux et boréal : « Chez nous, cela est condamné. »
MORAND, Champions du monde, 1930, p. 218.
1. En partic.
[En parlant de la faune, de la flore] Qui vit, qui croît dans l'extrême nord de la planète. Le pingouin boréal, la flore boréale.
Océan boréal. Parties de l'océan Atlantique et de l'océan Pacifique avoisinant le Pôle Nord. Synon. Océan glacial arctique :
7. L'étendue du grand océan, vulgairement nommé mer du Sud ou mer Pacifique, a exigé qu'on le divisât en trois bandes ou zones, (...) le grand océan Austral, ou l'espace renfermé entre le cercle polaire antarctique et le tropique du Capricorne; (...) le grand océan Équatorial, ou l'intervalle compris entre les deux tropiques; (...) le grand océan Boréal, ou les mers renfermées entre le tropique du Cancer et le cercle polaire arctique.
Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 60.
P. métaph. :
8. Pascal, qui montre à l'homme les océans boréal et austral des deux infinis, décrit surtout l'emmêlement et l'embrouillement de la région mitoyenne où vit l'amphibie humain.
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 38.
ASTRON. [En parlant d'étoiles, de phénomènes célestes] Qui se situe, qui se produit dans la portion du ciel visible au-dessus du Pôle Nord. Étoiles boréales; Ourse, couronne boréale. Une des étoiles de la Couronne boréale est en train de mourir (A. FRANCE, La Vie littér., t. 3, 1891, p. 214).
Aurore boréale. Arc de lumière apparaissant dans l'atmosphère polaire — en particulier au Pôle Nord — lors de la projection d'électrons d'origine solaire. Les météores lumineux, tels que les arcs-en-ciel, les aurores boréales, etc., que la météorologie classe et explique (H. TSCHEUSCHNER, La Prévision du temps sans instrument, 1919, p. 4) :
9. ... soudain la nuit se déchira, s'ouvrit, et se déploya sur les flots toute une aurore boréale. Elle se reflétait dans la mer; c'étaient de silencieux ruissellements de phosphore, un calme écroulement de rayons; et le silence de ces splendeurs étourdissait comme la voix de Dieu.
GIDE, Le Voyage d'Urien, 1893, p. 60.
P. métaph. :
10. Tes yeux, impassibles sondeurs
D'une mer polaire idéale,
S'éclairent parfois des splendeurs
Du rire, aurore boréale.
Ch. CROS, Le coffret de santal, Supplication, 1873, p. 68.
11. Les justes. — Phosphènes, c'est le nom de ces images lumineuses que nous produisons dans notre rétine en pressant sur notre œil. Dieu, un phosphène? L'univers, une aurore boréale? Leurs sacrifices, une illusion?
BARRÈS, Mes cahiers, t. 13, 1921-22, p. 207.
Rem. Synon. littér. aube boréale, aréole boréale :
12. ... un énorme palais spectral (...) aux éclatantes coupoles transparentes et rigides éternellement incendiées par les aréoles boréales.
J. LORRAIN, Sensations et souvenirs, 1895, p. 237.
13. Mais cet espoir, hélas! d'un avenir doré,
Ces apparitions, ces rêves ont duré
Le temps d'une aube boréale...
COPPÉE, Poésies complètes, t. 1, 1865-1908, p. 8.
P. compar. Ses yeux d'aurores boréales s'abaissent sur la fête (VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, L'Annonciateur, 1883, p. 394).
Fig. :
14. Hoffmann, au moment où la mort vint le prendre, commençait à gagner de l'argent. (...) ce fut vers les derniers temps seulement qu'il vit briller l'aurore boréale de ses plus anciennes espérances.
BAUDELAIRE, Paradis artificiels, Le Vin, 1860, p. 325.
15. Vous vous ouvrirez [Allemands], gouffre, à l'ouragan de Dieu;
Gloire au Nord! ce sera l'aurore boréale
Des peuples, éclairant une Europe idéale!
HUGO, L'Année terrible, 1872, p. 127.
2. P. ext., rare. Synon. de septentrional. Europe, Asie boréale.
[En parlant de végétaux] La forêt boréale.
Spéc., CLIMATOL. Climat boréal. ,,Climat froid, mais pas très froid; intermédiaire entre le tempéré et l'arctique...`` (PLAIS.-CAILL. 1958).
GÉOL. Époque, période boréale. ,,Celle où [le climat boréal] a régné sur la Suède moyenne; entre —7 000 et —5300 avant J.-C., c.-à-d. lors des premiers débuts de l'agriculture en Europe`` (PLAIS.-CAILL. 1958).
Rem. gén. Ne se rencontre que post-posé.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[], plur. [-eo]. 2. Forme graph. — ,,Il est toute une série d'adjectifs en al qui ne sont pas usités, au masculin pluriel (pénal) ou dont le pluriel est mal défini. Pour cette raison, on évite d'employer ces derniers au masculin pluriel; ce sont : astral, austral, banal, boréal, frugal, jovial, matinal, papal, pascal, pluvial, tonal, etc.`` (Ortho-vert 1966, p. 46). Les dict. notent gén. que le plur. masc. boréaux est inusité ou rare. Ce plur. est donné en vedette par Lar. 20e, Lar. encyclop. et ROB. Lar. 19e écrit : ,,Le pluriel masculin est inusité; on n'en trouve aucun exemple dans les écrivains, qui, sans doute, n'osant pas dire boréals et encore moins boréaux, ont jugé à propos de prendre un circuit pour éviter une faute ou une dissonance. Nous serons plus osé, et nous n'hésiterons pas à dire : les phénomènes boréaux de l'électricité magnétique``. LITTRÉ (repris par GUÉRIN 1892) remarque : ,,Le pluriel masc. boréaux est fort peu usité; mais le langage scientifique emploie et recommande un pluriel qui est tout à fait utile.`` HANSE 1949 et THOMAS 1956 mentionnent boréals et boréaux, le 1er en notant qu'il y a hésitation entre ces 2 formes. Notre docum. fournit plusieurs attest. de la forme boréaux (supra ex. 3) et une attest. de la forme boréals (supra ex. 4).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1495 borealle (JEH. DE VIGNAY, Mir. hist., XXV, 85, édit. 1531 dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 297).
Empr. au b. lat. borealis (IVe s. Avienus dans TLL s.v., 2130, 53).
STAT. — Fréq. abs. littér. :158.
BBG. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 362.

boréal, ale, aux [bɔʀeal, o] adj.
ÉTYM. 1495; bas lat. borealis « du nord », de boreas « vent du nord ». → Borée; bora.
1 Didact. (géogr.). Qui est au nord du globe terrestre. || Hémisphère, océan, pôle boréal. Arctique. || Les climats boréaux. Nordique.
2 Cour. Voisin du pôle Nord, qui a lieu dans la zone arctique. || Aurore boréale. Aurore (cit. 32 et supra); → Pôle, cit. 4. || Une lumière boréale. || La rougeur boréale. → Phosphore, cit. 1. || Faune, flore boréales.Vx. || L'océan Boréal. Arctique.Étoiles boréales. || La Couronne boréale (constellation).
Vx. Septentrional. || La forêt boréale.
Spécialt. || Climat boréal, intermédiaire entre le climat tempéré et le climat arctique.
Un froid boréal, très vif.
Par métaphore. Froid, glacial. || « Des yeux d'un bleu boréal… » (Duhamel).
0 Cécile battait des paupières et fit un sourire boréal.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, IV, p. 144.
3 Phys. Vx. || Pôle boréal : pôle positif (d'un aimant).
REM. Le plur. généralt admis est boréaux; il est rare; on trouve aussi boréals (les Pays boréals, Villiers de l'Isle-Adam, Contes cruels, in T. L. F.).
CONTR. Austral.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boreal — Boréal Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot boréal est en général un adjectif (parfois un substantif), dérivé du nom Borée, et qui sert pour désigner : Sommaire 1 En climatologie… …   Wikipédia en Français

  • boreal — BOREÁL, Ă, boreali, e, adj. Din emisfera nordică; septentrional. [pr.: re al] – Din fr. boréal, lat. borealis. Trimis de valeriu, 11.08.2004. Sursa: DEX 98  Boreal ≠ austral, meridional, sudic Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa: Antonime … …   Dicționar Român

  • Boreal — may refer to:* Northern, from Boreas, god of the North Wind in Greek mythology * Boreal climate, the climate found in a region of boreal forests, and designated Dfc , Dwc or Dsc in the Köppen climate classification scheme. * Boreal ecosystem *… …   Wikipedia

  • Boreal — Bo re*al, a. [L. borealis: cf. F. bor[ e]al. See {Boreas}.] 1. Northern; pertaining to the north, or to the north wind; as, a boreal bird; a boreal blast. [1913 Webster] So from their own clear north in radiant streams, Bright over Europe bursts… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • boreal — (Del lat. boreālis). 1. adj. Perteneciente o relativo al bóreas. 2. Astr. y Geogr. Perteneciente o relativo al norte. ☛ V. aurora boreal, hemisferio boreal, nodo boreal, Polo Boreal …   Diccionario de la lengua española

  • boreal — adjetivo 1. Área: astronomía, geografía Del norte. aurora* boreal. corona* boreal. hemisferio* boreal. Sinónimo: septentrional. 2. Uso/registro: literario. Del bóreas o viento del norte …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Boreal — kann verweisen auf einen Bereich auf der nördlichen Erdhalbkugel etwa zwischen dem 50. und dem 70. Breitengrad, siehe Boreale Zone auf die nacheiszeitliche Epoche vor rund 10.000 Jahren, siehe Boreal (Klimastufe) Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • boréal — boréal, ale (bo ré al, a l ) adj. Qui est ou qui se montre du côté du nord. Le pôle boréal. Les climats boréaux. •   Autrefois nos nations de la zone tempérée n imaginaient pas que la terre fût habitée au delà du cinquantième degré de latitude… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • boréal — BORÉAL, ALE. adject. Qui est du côté du Nord. Pôle boréal. Auroreboréale …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Boreal — Boreal, Borealisch (v. lat.), nördlich; daher Borealklima, Borealkreis, Borealland etc., so v.w. Polarklima etc …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.